Compagnie Montpellier
actualité 2016 en coproduction avec le Théâtre Solaire

X Pour fêter les 20 ans de leur compagnie, les Escogriffes sont de retour dans...

LES FOUS DE LA REINE (70mn)
Héroïque fantaisie d'après Jacques Rampal

Dans un monde fabuleux, une vieille folle couronnée règne sans partage sur un peuple qu'elle croit heureux.
Le nouveau ministre ne recule devant aucune sale besogne et, sur ordre de la reine, a assassiné le prince héritier qui tentait de renverser la dictature.
Il y a aussi une princesse qui n'a jamais quitté le château et rêve du grand amour dans un pays libre.
Reste le fou, amoureux fou d'une princesse qui aimerait bien l'aimer, elle aussi, mais qui ne peut que l'aimer bien. Cédera-t-il aux sirènes de la puissance et de la gloire pour se consoler ? Le pouvoir n'est-il qu'une compensation ? Une fuite ? Une drogue ?
Autant de questions que nous croisons ici... sans jamais oublier d'en rire.

Entre Shakespeare et BD voici une sorte de fantaisie héroïque où les personnages nous entraînent dans un royaume que l'on voudrait croire très éloigné de nous tant ses dirigeants n'ont que le crime à la bouche. Finalement c'est un drame, mais comique sur l'amour du pouvoir et le pouvoir de l'amour !


La Compagnie des Escogriffes est composée de Christine Desfour, Geneviève Laurent, Romain Jean et Frédéric Mounier.

Mise en scène - direction d'acteur, costumes et décors : Frédéric Mounier
Régie : Julia Mounier

> La pièce originale, mise en scène par l'auteur, fut créée à Paris en 1997 au théâtre du Gymnase avec Marthe Mercadier et Jean-Paul Farré.

La reine...................................Geneviève Laurent
La princesse.............................Christine Desfour
Le ministre.......................................Romain Jean
Le fou........................................Frédéric Mounier

La Presse :

Comme une respiration déjantée délirante avec quelques réflexions bien trempées sur le pouvoir et son exercice qui viennent troubler les relations amicales et familiales: "les fous de la reine" est comme une BD ou une farce-Molière. Des costumes bariolés, une mise en scène exceptionnelle, un rôle de fou tordu sur scène pour évoquer les contorsions et distorsions de la psychologie du personnage...

Pièce qui nous parle des ressorts de l'humain dans un contexte dramatique, burlesque ou amoureux.
Quelle surprise de découvrir des acteurs si performants qui pourraient bien faire la nique à nos grands professionnels des planches. Un moment rare où l'on s'envole quand l'intime le dispute à la fureur et au bruit.