TRES CHERE MATHILDE

  Presse







 


Très Chère Mathilde, d'Israël Horovitz, mis en scène, et joué par Frédéric Mounier, un acteur incroyable,
doté d'une extrême sensibilité partagée par deux actrices talentueuses, Lysianne Maugy, et Mireille Faure,
et soutenue par un très beau décor et une musique adéquate.

                                                                                    La Dépêche du Midi - 10/10/2016 - Haute-Garonne

  
  


"Cette pièce d'Horowitz nous a été interprétée ce 16 janvier par la troupe du Théâtre Solaire dans une salle Maurice Rodet archicomble.
Il fallait beaucoup de justesse dans l'interprétation de ce drame comique pour transmettre au public les tensions,
la drôlerie et les non-dits qui peuvent bouleverser toute une famille.
L'objectif fut atteint si l'on en juge par les commentaires enthousiastes entendus dans la salle à la fin du spectacle.''
                                                                                                                                 Blog "Arts et culture Charols"
  





Grand Prix Charles Dullin - Aix les Bains 2014




Festival de Narbonne - L'indépendant - 09 juillet 2014


"un pur chef-d'oeuvre d'Israel Horovitz"




1er juillet 2014 - France 3
 Festival de Grabels 



Plus disponible




Pour le festival des Arlequins, les pièces sont tronquées selon la règle et ramenées à une heure maxi.
  



  
Cet article ci-dessous fait référence à la pièce précédente "l'augmentation" de George Perrec
que le journaliste (acide) défini comme "l'essence même d'un texte anti-théâtral"...




















  Midi Libre 11/04/2012



Le programme fut très apprécié dans son ensemble, surtout par son niveau très élevé, notamment le mercredi avec « Inconnu à cette adresse », jeudi, « Très Chère Mathilde » ; vendredi, « Huis Clos », et samedi, avec deux pièces dont « La Mai », moins connue mais présentant des portraits féminins sans ambages, et aussi « Douze Hommes en colère », avec tout de même quelques longueurs. Deux comédies emportèrent les rires, lundi « vendredi 13 », et surtout dimanche « Vive Bouchon ».

Au final voici le palmarès :

- Le prix Festhea 2012 Languedoc-Roussillon va à « Très Chère Mathilde », de la compagnie du Théâtre Solaire (34).
- Le prix du suppléant va à « La Mai », de la compagnie Entre Nous (34).
- Le prix du public va à « Très Chère Mathilde ».
- Le prix de Peyriac va à « Inconnu à cette adresse », du Théâtre des Quatre Saisons (11).

Il faut aussi parler du succès des « avant », avec notamment les sketches de Milva et des « après » avec les musiciens présents. Mais il faut beaucoup remercier tous les bénévoles, Marie-Paule Pibouleau en particulier pour ses repas aux acteurs.
  











Web : Flash66, informations locales de Perpignan
Au lundi 7 novembre 2011, titre : un américain à Paris.

Mercredi dernier, n'ayant pas obtenu les droits de jouer la pièce de Baffie 'Toc Toc', l'organisation du théatre d'automne 2011 a du appeler en urgence une troupe de Montpellier 'pas prête' selon leur propre dire, puisque leur première devait avoir lieu dans 10 jours.
Joué à Paris par Line Renaud, Chère Mathilde est une pièce grincante d'Isarael Horovitz (2002) sur une histoire de viager. N'est pas Line Renaud qui veut mais l'acteur qui interpréte Mathias l'héritier mérite nos louanges car il porte à bout de bras ce texte magnifique qui, comme dans la vie, mêle tendresse et cruauté et nous fait rire et pleurer pendant 1h30
.
                                                                                                              Francis Lamouroux
accéder à l'article et au diaporama.


.
                                                                            .    Retour

xxx