HISTORIQUE DE LA TROUPE.

2005 : Frédéric Mounier, par ailleurs responsable et comédien de la troupe des Escogriffes de Montpellier, fonde le Théâtre Solaire autour d'un projet coup de coeur : Mathieu Solaire.
 
Cette création d'une œuvre inédite anime d'une formidable passion les deux comédiens de la pièce Frédéric Mounier et Pierre Jeannin choisi comme partenaire, mais aussi Nadine Jadin-Pouilly qui assure une remarquable direction d'acteurs et une mise en scène inspirée. Marc Delaruelle, l'auteur de ce texte très fort et plein d'émotion, rejoindra l'équipe dès le début du travail.
 
2007 : année de la création. La pièce très appréciée se jouera longtemps, notamment au Off d'Avignon (carte postale souvenir), et sera récompensée (voir le site web Mathieu Solaire accessible depuis la page d'accueil de ce site).
Cette oeuvre sera le vecteur d'une belle aventure humaine pour l'équipe.
 

2010 : le périple s'achève.
Frédéric en raconte chaque étape dans un livre bourré de photos au tirage très limité.
 
2011 : dès le début de l'année, Frédéric Mounier redonne vie au théâtre Solaire en montant "Très chère Mathilde" d'Israël Horovitz, une pièce pour trois personnages dont deux féminins.
La création française en 2009 au théâtre Marigny à Paris de cette pièce qui arrive de Broadway et notamment le rôle masculin l'ont fortement impressionné.
Line Renaud y tenait le rôle titre. Cette même Line Renaud qui, quelques mois plus tôt, avait assisté à une représentation de Mathieu Solaire (cliché souvenir) dans un théâtre du quartier Saint Germain dans le 6ème arrondissement.
Line Renaud considérée par ailleurs comme une "marraine" du Théâtre Solaire, amie de 30 ans, modèle, inspiratrice et muse.
  
La force de ce nouveau texte est dans la lignée de ce que recherche et apprécie Frédéric. De ce qu'il aime défendre. Une belle et vraie histoire dans laquelle l'émotion intense est au rendez-vous, mélée également cette fois d'humour et de rires.
Sont-ce le hazard, les échanges, les conseils, l'admiration, les yeux bleus de Line ?... bref, c'est décidé : la petite sœur de Mathieu Solaire s'appellera Mathilde…
 
Mireille Faure et Lysiane Maugy, deux comédiennes sollicitées par Frédéric, rejoignent la compagnie pour travailler et donner vie à cette très chère Mathilde. Let's go...

Juin 2013 : Quarante représentations sont passées, et le succès en promet beaucoup d'autres.
Après le monument "Mathieu Solaire", un petit miracle comme "Mathilde" était difficile à prévoir.
L'accueil, voire l'affection, du public pour l'histoire et les personnages rassure et remplit de joie la compagnie.
De Tours à Marseille, des Pyrénées au Languedoc, le Théâtre Solaire rayonne encouragé par plusieurs prix.

2014 : Mathilde continue son chemin pour une troisième saison et a dépassé sa soixantième avec succès, en passant par plusieurs représentations à Paris et, formidable, une sélection dans les quatre finalistes nationaux du Grand Prix Charles Dullin à Aix les Bains...

2015 : De nouvelles dates prolongent la carrière de Mathilde. On passe les 70 !

2016 : Mathilde continue toujours et encore à séduire. On enregistre même des dates pour 2017...
Et puis voilà qu'un nouvel enfant est arrivé : dans un registre totalement différent, c'est une reine absolument folle suivie des ses fous qui s'empare des planches et déclanche en parallèle à "Mathilde" une nouvelle aventure pour le théâtre Solaire associé pour l'occasion à la compagnie des Escogriffes...

Mi-2016 : Nous sommes maintenant sûrs qu'un être invisible vit sous le toit du Théâtre Solaire ! Guy de Maupassant l'a merveilleusement décrit en 1887 dans ce qui fut le premier texte fantastique de la littérature française et Frédéric Mounier lui redonnera vie l'an prochain en vous contant le Horla... Frissons...

Début 2018 : Les fous de la reine se déchaînent et sont bien demandés ci et là. Le Horla a pris son envol lors d'une "couturière" en avril. Nous espérons un beau destin à ce spectacle comme ce fut le cas de Très chère Mathilde qui ce même mois d'avril a fêté sa 100ème et, pincement au coeur oblige, sa dernière.